Viledon App
Freudenberg Filtration Technologies
Filtres pour automobiles

Réduction des émissions de CO2

Les automobilistes ressentent les effets de la hausse des carburants chaque fois qu'ils font le plein. L'essence est de plus en plus chère et le besoin de concepts efficaces pour réduire la consommation de carburants se fait de plus en plus pressant. Freudenberg Filtration Technologies propose des concepts de filtres innovants pour de vraies économies d'énergie et contribue ainsi à préserver des ressources précieuses.

Une solution efficace : le filtre d'air moteur en non-tissé

Freudenberg s'est fixé pour objectif de développer des concepts d'efficacité énergétique pour le secteur de l'automobile. Freudenberg Sealing Technologies a par exemple mis au point la solution LESS (Low Emission Sealing Solutions), une solution originale et globale dans le domaine des joints d'étanchéité, afin de réduire les émissions des véhicules de tourisme et commerciaux. En tant que filiale du groupe Freudenberg, Freudenberg Filtration Technologies contribue également à une réduction efficace des émissions de CO2 dans le secteur de l'automobile grâce à ses filtres d'air moteur micronAir entièrement en matériau synthétique.

Réalisez de vraies économies d'énergie avec micronAir

Une perte de charge accrue dans les filtres d'air moteur entraîne une plus grande consommation d'énergie à puissance égale. La poussière s'accumulant, la résistance du filtre augmente et le moteur brûle plus d'essence, et rejette donc plus de CO2. Les filtres classiques présentent à cet égard une résistance plus élevée, contrairement aux filtres micronAir. Grâce à des matériaux ultraperformants et à leur structure progressive, ce filtre d'air moteur 100 % synthétique offre d'excellentes propriétés de filtration et un haut niveau d'efficacité énergétique.

Les filtres d'air moteur micronAir affichent une forte capacité de rétention des poussières et une perte de charge bien moins importante tout au long de leur durée de vie, ce qui se traduit par :

  • Une lente augmentation de la différence de pression.
  • Une réduction sensible des pertes de charge.
  • Une baisse de la consommation de carburants.
  • Une diminution des émissions de CO2.